Après plus de 3 mois de fermeture, les Mosquées pourront désormais accueillir du monde. La décision est tombée ce jeudi 30 juillet, à la veille de la fête de Tabaski.

En effet, « le Comité de veille Covid19 de la communauté musulmane invite les fidèles musulmans à la célébration de l’Aïd El Adha [Tabaski] et des prières de Djoumaa sur toute l’étendue du territoire national à partir de demain vendredi 31 juillet »

Cependant, cette réouverture de ces lieux de cultes devra se faire dans le strict respect des mesures barrières, insiste le Comité. « Le lavage des mains avec de l’eau et du savon ou l’utilisation du gel hydro-alcoolique, la distanciation physique, le port de masques et l’utilisation de son tapis individuel. L’interdiction des poignées de mains et des accolades », sont autant de mesures qu’a recommandées l’organisation. Le Comité a par ailleurs demandé aux Imams de réduire le temps des sermons pendant les prières. Avant de féliciter ces guides pour « l’observation des différentes recommandations édictées depuis la mise en place du comité le 18 mars 2020 dans l’intérêt supérieur de la Côte d’Ivoire »

Au passage, cette décision du Comité de veille Covid-19 de la communauté musulmane a été possible grâce à la levée de l’interdiction de rassemblements par le Conseil National de Sécurité ( CNS ) ce jeudi.

À lire aussi : Bondoukou, ville aux mille Mosquées !