0

En Afrique, quand l’harmattan vient…

En Europe, c’est la neige; les rues enguirlandées et brillantes de lumières féeriques, de quoi passer d’excellentes fêtes de fin d’année !

On ne peut pas en dire de même pour l’Afrique où les festivités de fin d’année coïncident avec le traditionnel harmattan.

Ce vent d’hiver, à la fois chaud et sec et principalement présent en Afrique occidentale se ramène toujours à la même période soit entre décembre et janvier, suivi de son cortège de bobos notamment les chevilles crevassées, les lèvres craquelées, la peau qui devient toute fripée et blanche sans oublier la fraîcheur polaire du matin et la chaleur d’enfer de l’après-midi.

C’est à cette période que les produits cosmétiques tels que le gloss et le beurre de karité s’arrachent à petits prix afin de préserver la peau des conséquences néfastes de ce climat, quelque peu insupportable.

Lire aussi: le Gari: nourriture estudiantine en Cote d’Ivoire

Utchiwa

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
30 ⁄ 15 =