La Côte d’Ivoire compte plus de 60 ethnies sur son sol, intéressons nous aujourd’hui aux Abbey.

‘Ahin Oh’ ce qui veut dire Bonjour en Abbey. Et bien évidemment aujourd’hui nous parleront des Abbey !

•Contexte historique et localisation :
Les Abés ou Abbey sont inclus dans le groupe Akan, qui comprend également les Ashanti, originaires tout les deux du Ghana. Entre le XVIIe siècle et le XVIIIe siècle, les Abbey menacés par leur voisins les KONOGOS et les ASHANTIS vont quitter le Ghana pour des terres paisibles. Les Abés furent les guerriers de l’aile gauche de l’armée de la Reine Pokou. Leur exode les envoie en Côte d’Ivoire où ils s’installent sur des territoires qui sont des départements préfectoraux Agboville, Azaguié, Rubino, Grand Morié, Loviguié, Wahin, Guessiguié, Ottopé, Offoumppo, Grand-Yapo, Attobrou, Blida, etc., puis autour d’Abidjan dans la sous-préfecture de N’douci, Tiassalé, Sikensi, Bingerville, Lakota, Divo, autour de M’Babakro, d’Ouellé, d’Ananda Koidiokro, etc. Le pays Abbey est subdivisé en cantons qui sont : le canton Tchoffo, le canton Morié, le canton Abbey-évé (les évé sont aussi au Ghana, au Bénin et Togo), et le canton kos (khos) et une 6e subdivision indéniable et historiquement admise : les Toupkès ou Didas, les Ega. Ce peuple abbey fait partie du grand groupe Akan et comptant au total avec toutes ses subdivisions un peu [plus de 1 million de personnes].
À partir de Douda et Allahin, les Abbeys repoussèrent les Attiés, leurs voisins de l’Est. C’est ce qui explique l’existence de villages Abbeys dans la Sous-Préfecture de Bingerville.
Ils évoluèrent également vers l’Ouest, du côté du fleuve Bandama. C’est ce qui justifie la présence de plus de huit villages Abbeys dans la Sous-Préfecture de Tiassalé.
L’histoire raconte également que d’autres Abbeys, partis du village de Douda, se seraient installés au-delà de Tiassalé pour former les Didas au centre-ouest de Côte d’Ivoire. Ce sous groupe, les Didas, a passé une alliance indéniable, inamovible et immortelle dont la nature s’appelle toukpè qui veut dire [alliance de paix].

•Nourriture Abbey ”le roumon”

Recette : vous enlevez les escargots de leur coquilles. vous prenez la tomate boule,du piment frais,de l’oignon, quelque éclat d’ail, du persil. vous ecrasez le tout et ajoutez du cube de votre choix, un peu de sel. vous portez à ébullition avec les escargots. Quand c’est cuit, vous lavez bien les coquilles et enfouinez les escargots dans chaque coquille. De la sauce aubergine à côté accompagné de foufou. Vous pouvez le mangez avec du riz également.

•Traditon Abbey
Le ”Jidja” qui signifie « Se laver » est à la fois une fête annuelle de purification et de charité où l’on est tenu d’abandonner tous les palabres, les rancunes, les mauvaises idées contribuant à la haine par un bain dans le marigot, lagune ou autre lieu sacré (d’où le caractère de purification) et partager les repas (la charité); le partage du repas est appelé la FÊTE DE L’IGNAME.
Le jidja est marqué par un jour de danse et de bénédiction, c’est « l’apothéose dans la culture Abbey »

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial