0

Le Programme Enseignement Ciblé: un outil prometteur au service de l’éducation nationale.

Dans le but de pallier les troubles de l’apprentissage, la Côte d’Ivoire a mis en place un Programme  dit d’Enseignement Ciblé (PEC).
Introduit en 2018 ce programme vise à donner aux enfants du début du cycle primaire les compétences fondamentales essentielles telles que la lecture et le calcul.

Dans le cadre de son exécution le programme (PEC) a eu le soutien de l’Ong Teaching at the Right Level (TaRL).
En effet ce lundi 9 novembre l’Ong a apporté au ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle son assistance technique dans le cadre de l’exécution du programme (PEC), selon ce qu’à rapporter Fratmat.info.

Mme Aïda A. N’Diaye-Riddick , la directrice pays de TaRL Africa

<< Cette approche pédagogique novatrice est un soutien aux élèves du primaire. Elle renforce les compétences de base en lecture et en mathématiques des élèves des classes de Ce1, Ce2 et du Cm1.>> Selon la directrice pays de TaRL Africa, Mme Aïda A. N’Diaye-Riddick.

Ce programme permet à des enseignants formés à cette approche d’évaluer individuellement chaque enfant à l’aide d’un outil particulier dit ” outil Aser” qui permet de connaître son niveau en lecture et en calcul.
De 2018 à 2020, ce sont 600 enseignants, et 213 mentors qui ont été formés et plus de 23 000 élèves en ont bénéficié.

Le Programme d’ Enseignement Ciblé présente l’ enseignement d’une façon particulière.
Ainsi comme le rapporte Fratmat.info, « Les enfants sont regroupés selon leur niveau de compétence réelle, plutôt qu’en fonction du niveau de la classe.  Ils bénéficient d’activités et de matériels adaptés à leur niveau réel. Au fur et à mesure que les enfants progressent, ils apprennent des concepts plus complexes et passent au niveau d’apprentissage suivant »

Écolier dans une salle de classe

Après a été mis en œuvre avec succès au cours des années scolaires 2018-2019 et 2019-2020 dans les écoles des inspections de Méagui et de Gabiadji puis de Guitry et d’Ogoudou.
Le ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle, par l’arrêté N°0067/MENETFP/CAB, du 18 février 2020, a décidé de généraliser le PEC au plan national. À cet effet , pour cette rentrée scolaire 2020-2021, ce sont environ 1000 écoles et 200 000 enfants qui devraient bénéficier de ce programme.
Rappellons que  cette approche a été utilisée dans le cadre de l’enseignement à distance, lors de la crise sanitaire dûe à la maladie à coronavirus.

Mme Aïda A. N’Diaye-Riddick, directrice pays de TaRL Africa, a dès lors remercier le ministère en charge de l’Education nationale et ses acteurs pour avoir permis la mise en œuvre avec succès du PEC.

A lire aussi : Un Ivoirien futur Président de la CAF ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Résoudre : *
28 − 13 =