Cela fait maintenant près d’une semaine que dès soldats ivoiriens de la zone nord-est faisant frontière avec le Burkina Faso ont été surpris par des ennemis. Depuis cette attaque meurtrière, le ministère de la défense a renforcé les sécurités afin d’éviter une seconde attaque de la même espèce.

Depuis le renforcement, l’accalmie a l’air d’être installée. En effet, suite à l’attaque du jeudi 11 juin 2020, L’Etat-Major Général des Armées a mis en place une opération de ratissage, en s’assurant des moyens aériens et terrestres, dans le parc national de la Comoé (l’opération anti-terroriste) de même que dans la zone de Kafolo.
Vendredi 19, donc 8 jour depuis, le résultat de ce dispositif est bien positif. Des individus ont été interpelés. Le bilan, selon le ministère de la défense lors d’un communiqué se prononce comme suit:
27 individus ont été interpelés dans la même zone, du matériel logistique a été détruit de même que du matériel de communication a été saisi.
Pour apaiser la population qui jouxte les camps et surtout les riverains, l’Etat-Major les invite «à une étroite collaboration avec les Forces de Défense
et de Sécurité, et à se conformer aux consignes qui leur sont
communiquées régulièrement.»
Par ailleurs, le gendarme qui était déclaré porté disparu n’a toujours pas été retrouvé. On ne pense pas qu’il ait été épargné vu la cruauté observée au camp attaqué. Mais l’armée ivoirienne garde toujours l’espoir.
Aussi, les blessés sont entre de bonnes mains et donc sont hors de danger.
Cependant, jusqu’à présent, on n’a pas encore une identité claire de l’ennemi. Le ministère de la défense n’a pas encore fait mention. On sait juste que dans cette zone, les attaques djihadistes sont fréquentes. Donc, la supposition selon laquelle cette attaque meurtrière viendrait des djihadistes est toujours d’actualité.
Vues les mesures drastiques appliquées par l’Etat-major, on peut se rassurer de la sécurité du territoire ivoirien même si l’imprévu est possible.

Le communiqué du ministère de la Défense ci-dessous :

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial