Du jeudi 04 au vendredi 05 juin, soit pendant deux jours, le Parti démocratique de Côte d’Ivoire-Rassemblement démocratique africain (PDCI-RDA) a tenu une réunion extraordinaire de son Bureau politique à son siège de Cocody. Henri Konan Bédié, président du parti, semble être bien lancé pour être le candidat du PDCI-RDA à 86 ans…

Même si cette rencontre extraordinaire n’a pas explicitement désigné le candidat du vieux parti, elle aura eu le mérite de confirmer l’élimination de plusieurs. Et pour cause, les conditions adoptées à cette assise ne sont pas à la portée de tous les potentiels candidats du PDCI-RDA. Il faudrait notamment « totaliser 10 ans en qualité de membre de Bureau politique. Être militant actif et contribuer à hauteur de 25 millions de francs CFA pour l’organisation de la convention pour désigner le candidat à l’élection présidentielle d’octobre 2020. Ces conditions ont été adoptées par 354 voix sur 372 suffrages exprimés. Soit 95,16 % des votants », a énoncé Narcisse N’Dri, porte-parole du PDCI devant AfrikSoir.

A lire aussi : Les jeunes et les femmes du RHDP de Grand-Bassam au front

Mais dans son discours de clôture, le Sphinx de Daoukro a proposé le retrait de deux conditions qui ne sont pas objectives selon lui. « Au vu du compte-rendu (…) j’ai proposé que les critères de candidature se rapportant à la bonne moralité et à la disponibilité soient supprimées, en raison de leur caractère subjectif. Cette proposition a été adoptée par l’assemblée. De mon point de vue, le critère de militant actif, tel qu’adopté lors du 12e congrès du parti, est suffisant pour attester de la disponibilité de tout militant. De même, la bonne moralité de tout citoyen, militant de notre parti, peut-être appréciée à travers le casier judiciaire », a-t-il précisé.

Par ailleurs, il faut relever que les conditions comme,

être exclusivement ivoirien, jouir de ses droits civils et politiques, être âgé de 35 ans au moins, être parrainé par une liste d’électeurs représentant 1 % de l’électorat local dans au moins 50 % des districts autonomes et régions, s’acquitter d’une caution de 50 millions de FCFA

, s’appliquent à tous les candidats à l’élection présidentielle d’octobre 2020.

Guilahué a déjà commencé à travailler pour la convention

 

En attendant, « la prochaine convention d’investiture du candidat » pour essayer de « reconquérir, le pouvoir d’État en octobre prochain », d’après Henri Konan Bédié, le Secrétaire exécutif du parti et Coordonnateur du Comité d’organisation de cette convention, Maurice Kakou Guikahué a déjà retroussé ses manches. Il a convié les membres du dudit comité « à une séance de travail, le mardi 09 juin 2020 à 17 H 00, au Siège du PDCI-RDA, à Cocody ».

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial