Nous venons de l’apprendre, les deux hommes politiques Ivoiriens sont désormais libres de toute activités. Initialement réduit à un territoire bien précis, les deux hommes peuvent aller partout dorénavant.

Plus de 9 ans en détention ou liberté conditionnelle, ce 28 mai, tout semble derrière maintenant. Les deux hommes forts de l’opposition en 2010 peuvent maintenant aller partout où ils veulent et même en Côte d’Ivoire.
La décision de la Cour est claire.
Une victoire grande pour ces deux hommes qui ont mené leurs combats au nom de la justice et qui se voient aujourd’hui libres.

Retour possible en Côte d’Ivoire ?

Voici une question qui sera sans doute sur toutes les lèvres à compter d’aujourd’hui.
Blé Goudé avait affirmé avec certitude qu’il reviendra servir son pays sur une chaîne il y’a peu. L’occasion lui est grandement présentée maintenant mais les conditions restent tout de même difficiles.
En effet, les deux hommes risques une peine de prison de 20 ans en Côte d’Ivoire. Une potentielle arrivée ici et ils feront face à la justice Ivoirienne.

En attendant, voici un aperçu du communiqué de la court

« La Chambre d’appel a toutefois décidé de réexaminer la nécessité de maintenir les conditions imposées à la mise en liberté des deux personnes acquittées et a décidé de révoquer les conditions suivantes :

(1) Ne pas se déplacer en dehors des limites de la municipalité dans laquelle ils résident dans l’État d’accueil, à moins d’y avoir été expressément autorisés au préalable par la Cour ;

(2) Remettre au Greffe toutes les pièces d’identité dont ils disposent, en particulier leur passeport ;

(3) Se présenter chaque semaine auprès des autorités de l’État d’accueil ou auprès du Greffe ;

(4) Se conformer à toute autre condition raisonnable imposée par l’État dans lequel ils seront libérés. Les autres conditions restent en vigueur. La Chambre a ajouté que MM. Gbagbo laurent et Goudé se conformeront à toutes les ordonnances de la Cour.»

A lire aussi : La FIF se félicite de sa nouvelle trouvaille