Le 21 janvier 2020 les Etats-Unis connaissent leur premier cas confirmés de Covid19. Depuis lors, le nombre de cas confirmés ne cesse d’évoluer à une vitesse exponentielle. Avec 1 591 731 cas confirmés positifs, dont 19 662 guérisons et 299 886 décès à ce jour [mercredi 20 mai, ndlr], les Etats Unis se présentent comme le pays le plus touché par la Covid19 devant la Russie et le Brésil. Dans cette pénombre, une réalité choquante à laquelle fait face les populations noires des Etats Unis refait surface.
Dans ce pays où les inégalités en matière de santé se font ressentir, la communauté afro-américaine court le plus grand risque de mourir de la Covid19. En effet comme l’a rapporté la journaliste Melissa Aparicio « la population afro-américaine souffre majoritairement de diabète, d’asthme et de problème cardiovasculaire ce qui les rend plus fragiles face au virus ».

« On ne peut pas parler de comorbidités sans parler du racisme systémique qui mène à ces comorbidités dans certaines communautés », affirme Dr Ebony Jade Hilton. D’après ce médecin en réanimation, la population afro-américaine se voit fragiliser par les disparités raciales.
Disparités qui se matérialisent par le fait que cette population ,qui constitue en partie les travailleurs dits essentiels au développement du pays, vit majoritairement dans des environnements pollués et est victime de discrimination financière ne lui permettant pas de souscrire à des assurances maladies.

Le Dr Ebony J.H a exposé le taux de mortalité de certains Etats les plus touchés. A Chicago 72% des personnes décédées sont noires alors qu’elles représentent 30% de la population totale de cet Etat.
En Louisiane,70% en sont décédées alors que ne représentant que 32% de la population totale de la région.
Dans l’Etat du Michigan, 40% des cas de décès de la Covid19 sont des personnes noires alors qu’elles représentent 14% de la population totale de cet Etat. Ce médecin qui œuvre afin que les travailleurs sous estimés puissent obtenir de leurs employeurs le matériel et l’éducation nécessaires pour se protéger contre ce virus ne cache pas son inquiétude en affirmant : « si l’on croit avoir vu des atrocités à New York qui à 62 hôpitaux pour une ville alors on doit s’attendre au pire pour la caroline du nord dans laquelle 5 comptés sur 10 n’ont pas d’hôpitaux »