Tandis que le nombre de décès à cause du Coronavirus connaît une progression fulgurante en Amérique et en Europe, l’Afrique enregistre un taux de létalité bas. Ce faible taux de mort, est sûrement dû aux mesures draconiennes prises par les États Africains. Cependant, ces mesures sont souvent violées au grand dam des populations. C’est notamment le cas au Sénégal…

Dans le pays de Macky Sall, l’un des premiers à avoir mis en place des mesures d’urgence pour endiguer la propagation du coronavirus, deux femmes venues de la Guinée-Bissau y sont entrées illégalement. Elles seraient des prostituées qui exerçaient clandestinement leur profession dans une auberge de la ville de Zinguinchor au sud du Sénégal, apprend Actu Dakar dimanche 24 mai. Informées, les autorités ont tout de suite saisi et effectué des tests de coronavirus sur ces deux femmes ainsi que sur tout le personnel de ladite auberge. « À l’issue des tests réalisés sur elles, il n’y a qu’un seul prélèvement qui est revenu négatif. Pour le gérant et son personnel, leurs résultats sont revenus négatifs. Mais pour plus de précautions, les autorités ne les ont pas libérés », informe le média Dakarois. L’auberge a été fermée et les clients de cette dame testée positive à la Covid-19 seraient recherchés.

Au passage, le Sénégal enregistre ce lundi 25 mai, 1 515 cas de guérisons et 35 décès sur un total de 3 130 cas confirmés à coronavirus.

A lire aussi: Un Pasteur attaque les femmes, Tiwa Savage est contre. Un Sous-préfet menace un Chef, un accident à Port-Bouët…