Par le Media ivoirien,  le 16 Avril 2020

 

Dans le but de riposter contre la propagation de la pandémie de coronavirus en Côte d’Ivoire, le gouvernement vient à la rescousse des détenus et  agents de santé des différentes maisons d’arrêt du territoire. A cet effet, il a procédé à la distribution des kits sanitaires dans les prisons du territoire à commencer par la maison d’arrêt et de correction d’Abidjan, la MACA .

 

C’était le 15 avril qu’a eu lieu la première étape de cette action salutaire du gouvernement qui consiste à distribuer de quoi se protéger aux personnels et prisonniers des différentes prisons de la Côte d’Ivoire.

 

C’est plus de 200 kits de lavages de mains de près de 130 000 savons, de milliers de litre d’eau de javel ainsi que des équipements pour le corps médical qui ont été remis au personnel de cette prison. Il faut noter que ce matériel sera également distribué dans les 34 prisons du pays. A en croire le CICR, ces prisons comptent environ 20 000 détenus.

Sans préciser les chiffres, l’administration pénitentiaire admet que les maisons de détention ont des effectifs pléthoriques et manquent aussi de personnel. D’où la stratégie du gouvernement d’empêcher le virus d’y entrer. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il avait été décidé de la suspension des visites aux détenus.

A en croire Boubacar Coulibaly, directeur de l’administration pénitentiaire, les formations ont été ponctuées de simulations afin d’acquérir des bons réflexes de gestion des cas éventuels de coronavirus. La procédure prévoit notamment le confinement des codétenus de la personne contaminée.

Soulignons que ces matériels sanitaires ne sont pas que pour les prisonniers mais aussi pour le personnel qui est susceptible d’amener le virus de l’extérieur, vu qu’ils soignent dans les hôpitaux. Le lavage des mains à l’eau de javel se fait avant l’entrée dans la prison car une épidémie dans un endroit clos et surpeuplé sera difficile à maîtriser.

Rappelons que le 8 avril dernier, le président ivoirien a annoncé que 2000 détenus seront libérés pour désengorger les prisons. Alors que les Ivoiriens attendent avec impatience quand ces prisonniers seront libérés, l’administration pénitentiaire vient indiquer qu’ils devraient être libérés très prochainement.