Dans une déclaration de 4 pages en date du 31 août 2020, Monseigneur Jean Pierre Kutwa, Chef de l’Église catholique de Côte d’Ivoire délivrait un message au Chef de l’État Alassane Ouattara. « Je ne peux pas ne pas me tourner avec respect vers le président de la République dont la candidature à ces prochaines élections, n’est pas nécessaire, à mon humble avis », déclarait, entre autre, le Cardinal de la Cathédrale Saint-Paul du Plateau.

Kobenan Kouassi Adjoumani, au nom des cadres catholiques du RHDP a répondu à Monseigneur Jean Pierre Kutwa, ce mercredi 02 septembre dans un point presse, devant la Cathédrale Saint-Paul du Plateau. Le cadre du RHDP, avec à ses côtés son collaborateur Felix Anoblé, a affirmé que de nombreux citoyens sont favorables à la candidature du candidat Alassane Ouattara. « De l’humble avis de très nombreux Ivoiriens, de toute origine, de toute confession, cette candidature est la plus à même de garantir la paix, la stabilité. Et conséquemment l’achèvement de processus de réconciliation de la nation », a-t-il déclaré.

Kobenan Kouassi Adjoumani a aussi tenu à dissiper les inquiétudes du Cardinal sur la stabilité sociale de la Côte d’Ivoire. « Les élections permettent de garantir la continuité et la stabilité de la République. Elles seules permettent de forger l’État de droit sans lequel le processus de réconciliation nationale ne peut prospérer (…) L’élection se déroulera de manière apaisée et démocratique, dans la transparence et en toute sécurité », a rassuré le ministre de l’Agriculture et du Développement rural.

A lire aussi : L’homme qui n’a pas mangé et bu pendant 80 ans est mort